La Royale Harmonie la Fraternité

Paradoxalement, à ses débuts en 1874, « La Fraternité » n’a pas le caractère d’une société de musique ou de chant.
Son objectif est essentiellement social.
Sous l’impulsion du vicaire Ceslas Schneider, son fondateur, différents cours sont donnés.
Ceux de solfège, de musique et de chants sont dispensés par Olivier Lebierre.

Dans les années quatre-vingt, la Fraternité accède à la Division « Excellence ». Henri Boemer devient président et Jean-Pierre Haeck, Directeur.
Depuis septembre 2000, la Fraternité est dirigée par Gérald Evrard. Celui-ci a l’art de mettre en valeur les différents instruments de l’harmonie.

En 2005, Alain Rentmeister prend le relais d’Henri Boemer et, en 2017, cède le témoin à Michel Thérer.

Aujourd’hui, son éclectisme fait qu’elle se produit souvent à l’extérieur de Malmedy.
En rue, ses musiciens sont capables de « mettre le feu ».
En salle, le répertoire de la société passe avec un égal bonheur de la musique de film à celle de variété en passant par les compositeurs plus classiques d’hier et d’aujourd’hui.

En 2015, l’harmonie a à nouveau été confirmée en« Excellence » et fait partie des Tournées Art et Vie.

Leave a Reply